• ISK

Marc GUIMO: La poésie, personne n'en lit


"AntioBIO : Travailler moins pour écrire plus, voici l’utopie fondatrice des lundis matins de Marc GUIMO, avec pour conséquences, outre une sensible baisse de la croissance française, la lente maturation d’un plan d’évasion qui s'échafaude [sur son blog] et sur quelques autres supports." (Marc Guimo par lui-même).


Après un premier Polder fort réussi l’année dernière, Un début de réalité (Polder 175 préfacé par François-Xavier Farine), c’est aux éditions de La Boucherie Littéraire que Marc Guimo publie en ce joli mois de mai son second recueil, La poésie, personne n’en lit – titre provocateur mais hélas, souvent juste. Encore faut-il définir la poésie. Encore faut-il dessiner le (ou la?) « personne » qui habite cette poésie qui réfléchit sur elle-même.


Difficile de poser une étiquette sur le bonhomme, plus encore sur ses textes. Les réduire à un manifeste, quoique le mot semble s’imposer, manquerait l’ironie et le sens de la formule qui le caractérisent. En négliger la dimension sociale, pour ne s’attacher qu’à l'exercice littéraire, serait terriblement incomplet. Guimo c’est un peu tout ça à la fois. Un véritable amour de la poésie doublé d’une lucidité parfois froide, parfois cruelle. Parfois merveilleuse. Une réalité mécanique et huilée et puis, le grain de magie qui manque, la porte de métro qui mène accidentellement à un nuage. Ou à une flaque de boue. Un questionnement permanent sur sa nature, ses enjeux, sa place aujourd’hui – et la syntaxe de cette dernière phrase est floue à dessein, l’auteur fusionnant avec son texte puis s’en détachant tour à tour, et s’interrogeant dans ce mouvement perpétuel entre lui et ses mots. Entre ce qu’on veut dire et ce qu’on peut, seulement. Entre le dire et le faire.


Trop en dire ou en dire trop peu, d'ailleurs, je ne prends pas ce risque ; le meilleur moyen de vous dire ce que fait Guimo c’est en fait de vous dire : faites-le mentir. Lisez-le.


L’auteur

Un début de réalité

La poésie personne n’en lit


© ISK CLAC 2017-2018

Siret 831 697 248 00027